São Jorge

Nourriture et boissons

De réputation internationale et d’un goût que l’on dit insurpassable, le fromage de São Jorge est probablement la spécialité gastronomique la plus connue des Açores. L’Union des Coopératives agricoles et de produits lactés de São Jorge, située à Beira, fonctionne comme centre des procédés d’affinage, de classification et de certification du fromage produit dans l’île. La dénomination d’origine n’est attribuée qu’aux exemplaires respectant les ingrédients et les méthodes traditionnels. On pense que la production de ce fromage de lait de vache remonte à l’influence des Flamands qui ont peuplé Topo. Le fromage de São Jorge, à pâte semi-molle ou dure, est légèrement piquant. Entier, il a une forme circulaire et pèse de 7 à 12 kilos ; il est généralement coupé en forme de coins.

Nées et élevées spontanément dans la Réserve naturelle et Zone écologique spéciale de la Caldeira de Santo Cristo, les palourdes sont une autre merveille gastronomique exclusive de São Jorge. La lagune côtière est l’unique lieu des Açores où l’on trouve ce mollusque, caractérisé par des dimensions, un goût et une texture uniques. Sa récolte est sérieusement limitée, et ce plat ne peut être apprécié que dans certains restaurants.

Le microclimat de certaines fajãs a permis l’apparition de raretés agricoles, comme une plantation de caféiers, fait rare en Europe : à Fajã dos Vimes, on peut apprécier un café de saveur et d’arôme intenses, élaboré avec des grains cueillis sur place. C’est un complément éventuel, tout comme l’eau-de-vie de cannelle, à la pâtisserie insulaire, où les coscorões, les rosquilhas et les gâteaux à la caillebotte sont des recettes traditionnelles. Les espécies, en forme de fer à cheval et avec des « fenêtres » laissant voir la crème, sont typiques de l’île. Il existe plusieurs versions de cette recette, qui ont toutes en commun la présence d’épices tels que l’anis, la cannelle ou le piment doux.

Saillants