Flores

Nourriture et boissons

Durant des siècles, les îles du groupe central ont vécu quelque peu isolées, à cause de leur éloignement des autres îles de l’archipel, et des conditions atmosphériques peu clémentes auxquelles elles sont parfois sujettes. Les habitants ont donc appris à privilégier la production locale pour base de leur alimentation.

En hiver, quand les sorties en quête de l’abondant poisson étaient rendues difficiles, la viande porcine servait souvent de recours. La cozinhada de porco est un témoignage de cette époque : la viande de porc en saumure, une fois dessalée, est cuite et servie avec des pommes de terre et des choux. La linguiça aux ignames et la soupe au cresson s’ajoutent au menu traditionnel de Flores. L’île produit aussi un fromage à pâte molle et à la texture firme.

La mer environnante est généreuse, et stimule l’imagination culturelle des habitants. Les tortas de erva patinha sont un mixte d’omelette et d’algues recueillies en bord de mer. Le poisson, qui fait partie du patrimoine gastronomique de l’île, est la base de nombreuses recettes, comme le thon albacore rôti au four et la caldeirada de congre.

Le microclimat de certaines zones permet la croissance de fruits exotiques. On cueille les fruits, jaunes, rouges ou brun roux, du goyavier de Chine, pour en produire une confiture typique. Le miel recueille le parfum des myriades de fleurs qui embellissent l’île.