Fajã de Lopo Vaz

Elle porte le nom d’un de ses premiers colons, et semble avoir été le premier local habité de l’île. On peut y voir des caprins vivant à l’état sauvage.